Comment choisir son détecteur de fuite d’eau ?

Installé dans certaines pièces de la maison, un détecteur de fuite d’eau permet d’alerter à distance son utilisateur via une alarme maison sans fil, et de prévenir ainsi les risques d’inondation. Compte tenu de son rôle essentiel dans la protection de l’habitation, le choix de ce dispositif revêt ainsi une importance particulière.

ceci d’autant plus que les caractéristiques et l’efficacité peuvent beaucoup varier d’un modèle à un autre. Pour sélectionner le détecteur adéquat, voici donc quelques critères essentiels à prendre en compte.

Pourquoi installer un détecteur d’inondation

Il existe certaines pièces de la maison dans lesquelles des fuites d’eau peuvent se produire. La cuisine avec un lave-vaisselle, la salle de bain avec une baignoire qui peut déborder, la buanderie avec une machine à laver le linge. Un matériel défaillant, une tuyauterie abîmée, un joint qui fuit et c’est une partie de votre domicile qui se retrouve inondé.

Si vous êtes chez vous, vous pouvez intervenir rapidement. Mais si vous êtes au bureau ou tout simplement sortis, les conséquences peuvent rapidement devenir importantes. Le détecteur d’inondation est composé d’une sonde qui est posée au sol et d’un transmetteur radio qui va envoyer un signal à votre centrale d’alarme.

Dès que de l’eau est détectée par la sonde, une alerte est donnée et vous êtes immédiatement informés.

La portée du signal radio

La portée de la communication radio est l’un des premiers critères à prendre en compte lors du choix de votre détecteur. Selon la pièce dans laquelle vous comptez le placer, l’endroit où est installé votre centrale d’alarme, et en fonction de la configuration de votre habitation, cela peut en effet avoir un impact majeur sur l’efficacité de votre système de sécurité. Si le signal émis par votre détecteur n’est pas assez puissant pour entrer en contact la centrale d’alarme, votre dispositif ne vous sera pas d’une grande utilité.

La portée des détecteurs varie entre 100 et 300 mètres en champ libre. En revanche des murs sont généralement placés entre le détecteur et la centrale et la portée réelle est bien inférieure. Elle dépendra principalement de l’épaisseur et de la densité des murs.

Le signal aura plus de difficulté à traverser le béton ou la pierre qu’une simple cloison en placoplatre.

Toutefois il n’y aura pas réellement de problème de portée du signal dans la plupart des habitations domestiques.

L’alimentation du dispositif

Au moment de sélectionner votre appareil de détection de fuite d’eau, vous aurez le choix entre des modèles qui se branchent sur le secteur, ceux qui fonctionnent avec une batterie rechargeable et ceux alimentés par des piles remplaçables. Ces derniers sont sans doute les plus avantageux en raison de leur praticité, mais aussi en raison des économies qu’ils permettent de réaliser. En règle générale, la durée de vie des piles est de 2 ans et peut varier en fonction du modèle.

En tenant compte de ces différents éléments, vous pourrez mieux choisir votre détecteur d’inondation et assurer le fonctionnement optimal de votre système de sécurité domestique. Au besoin, n’hésitez pas à demander des détails complémentaires et des précisions sur le modèle que vous souhaitez acquérir afin d’éviter toute mauvaise surprise au moment de l'installation.