Qu’est ce que la domotique ?


Maison connectée et dite « intelligente », équipements sans-fil et automatisés, la domotique a le vent en poupe depuis quelques années. Cette technologie issue de l’informatique et des télécommunications apporte en effet de nombreux progrès en termes de confort, de sécurité et d’économies engendrées. La domotique tend ainsi vers encore plus d’autonomie et d’équipements indépendants.

Tout le confort et la sécurité de la domotique

Lorsque les utilisateurs, locataires et propriétaires souhaitent profiter des progrès de la domotique, de nombreux accessoires et matériels sont disponibles. Volets roulants automatiques, interrupteurs connectés, portails et portes de garage à ouverture automatique ou encore alarmes connectées : la technologie numérique et sans-fil autorise de nombreuses tâches polyvalentes. Dans le cadre d’une habitation, les équipements domotiques sont ainsi destinés à améliorer le confort et la sécurité des occupants. Si la technologie s’améliore au fil des années et devient toujours plus performante, les simples accessoires connectés ne montrent pas tous les progrès de la domotique.

Aujourd’hui la « smarthome » vise à faire communiquer, simultanément et de façon indépendante, tous les équipements reliés entre eux.

Par le biais du web et du réseau wifi, 4G ou bluetooth, les appareils fonctionnent automatiquement et selon des programmes et des simulations préalablement enregistrés. Au-delà de l’alarme de maison ou de piscine qui s’enclenche ou se met en veille en fonction d’une présence, les équipements connectés sont désormais capables de « réfléchir » et d’agir en conséquence.

Ainsi lorsque les occupants ne sont pas présents pendant plusieurs heures, une alarme sans-fil et reliée à un réseau est tout à fait autonome. Parmi ses fonctions, celle-ci est capable de simuler une présence en allumant aléatoirement un éclairage ou en diffusant de la musique via une playlist. Si la sécurité des personnes constitue une part de marché non négligeable de la domotique 2.0, les économies engendrées ne sont pas non plus négligeables. Les différentes technologies disponibles permettent en effet d’épargner sur un budget chauffage et de consommation énergétique.

L’automatisation des tâches grâce à la domotique

Des détecteurs de fuites d’eau reliés à la robinetterie d’une habitation peuvent couper l’arrivée d’eau ou signaler une consommation irrégulière à leurs utilisateurs. Par le biais d’un simple smartphone et d’une tablette tactile, les occupants d’une maison disposent de tous les outils pour économiser sur leur facture énergétique. En fonction de la température extérieure et du degré de luminosité, les équipements et accessoires tels les volets roulants, les luminaires ou les portes et portails, peuvent s’ouvrir et se fermer en fonction de plages horaires bien précises.

Un orage, une forte pluie ou une baisse soudaine de la température et ce sont les chauffages qui s’allument automatiquement et les fenêtres qui se ferment. Grâce à une automatisation des tâches et de nombreux programmes dits « intelligents », la domotique permet des économies de l’ordre de 30% sur le budget des ménages.

Des systèmes et alarmes de sécurité toujours plus perfectionnés

En plus d’être équipées de détecteurs de mouvements et d’autres systèmes de sécurité comme la vidéosurveillance, les alarmes issues de la domotique sont aussi prévues pour prévenir les actes malveillants ou accidentels. Un système domotique de sécurité peut en effet faire fonctionner une alarme incendie, une alarme de piscine pour enfants ou encore une alarme de chute accidentelle.

Les personnes âgées ou dépendantes physiquement, disposent alors d’équipements sécurisés qui allument les lumières à leur sortie du lit, ou qui sont capables d’appeler les secours ou un proche en cas de chute intempestive.

Les progrès de la maison connectée et du numérique améliorent ainsi sensiblement les conditions de vie de tous les occupants, et ce, quel que soit leur âge. Fumée anormale, fuite d’eau, intrusion ou fuite de gaz : la domotique et les systèmes d’alarmes doivent pouvoir fonctionner en synergie et protéger les personnes et les biens. Une centrale de pilotage est souvent chargée d’assurer la liaison entre tous les matériels connectés. En fonction du nombre d’appareils et de détecteurs et les équipements reliés, cette centrale de pilotage commande l’ensemble des systèmes.

Alarmes caméras vidéo, détecteurs de fumée ou de mouvements, ces systèmes fonctionnent également selon des scénarios établis. Là où la domotique de dernière génération propose des progrès notables, c’est qu’elle est capable de s’adapter à des cas originaux et imprévisibles. En fonction de la dangerosité de la situation, une centrale de sécurité peut ainsi déclencher un flash lumineux et même simuler de faux aboiements de chien. Les alarmes et systèmes de sécurité sont de nos jours capables d’identifier les occupants d’une habitation, pour ne pas se déclencher en cas de simple oubli de clé.

Des serrures connectées et électriques équipées de digicodes biométriques constituent d’ailleurs des équipements sécuritaires de pointe. Par le biais d’un code d’accès et grâce aux empreintes digitales, chaque occupant d’une maison peut ainsi sortir et entrer à sa guise sans avoir besoin d’une clé ou d’un badge magnétique.

La domotique est conçue pour améliorer le confort et la sécurité de tous au sein des habitations et profite de progrès notables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *