Qu’est-ce que la silver économie ?


Initiative créée par les pouvoirs publics en 2013, la silver économie entend régir tous les secteurs liés au vieillissement de la population. Cette économie spécifique aux séniors de plus de 60 ans, vise en effet les personnes âgées et en situation de handicap ou de dépendance. La silver économie constitue ainsi un marché conséquent avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 130 milliards d’euros.

Une économie consacrée aux séniors

L’économie des séniors est en plein essor avec l’augmentation exponentielle de l’âge de la population et une baisse du taux de fécondité. Grâce aux progrès de la santé et aux améliorations de la qualité de vie, les individus vivent désormais plus longtemps que leurs aïeux et dans de bien meilleures conditions. Avec 15 millions de personnes au sein de l’hexagone âgées de 60 ans et plus, les prédictions tablent sur une population âgée de plus de 20 millions d’âmes à l’horizon 2020.

La silver économie est alors censée répondre aux attentes de ces séniors en quête d’équipements et d’activités les concernant.

Les économies engendrées par la consommation des personnes âgées, représentent en effet des opportunités non négligeables en termes de création d’emplois et de revenus dégagés. Le ministère de l’Économie et des Finances et celui dédié aux Affaires sociales et de la Santé, envisagent un vaste plan économique pour les séniors. Dans les secteurs de l’habitat, de l’autonomie et de l’assistance, ou encore dans ceux de la sécurité, des loisirs ou des transports; cette silver économie est largement soutenue par les industriels.

Des enjeux cruciaux pour les industriels

Avec des revenus annuels moyens supérieurs à la moyenne nationale des actifs, les personnes âgées de 60 ans et plus constituent des consommateurs avertis et avides de biens de consommation. Cette manne financière potentielle reste ainsi en pleine expansion, avec un développement massif de biens et services consacrés uniquement aux séniors. Les entreprises et les industries ont bien compris tout l’intérêt qu’il y a à investir dans la consommation de ces individus, qui sont près de 42% à détenir le patrimoine immobilier français. Par le biais du contrat de filière signé en 2013 par le ministère de l’Économie et des Finances et ses partenaires, la silver économie a pour but de répondre aux enjeux mondiaux du vieillissement de la population.

Bien plus large en effet que le simple territoire hexagonal, la silver économie pourrait concerner plus de 2 milliards d’individus en 2050. 300 000 emplois pourraient ainsi être créés dans les années à venir et tous les secteurs de l’économie sont concernés par les activités des séniors. Les technologies du numérique et de la domotique notamment, pourraient bien profiter de cette silver économie. En termes de sécurité, de bien-être et de santé des personnes âgées, les équipements novateurs sont déjà légion. Dans le but de favoriser le maintien à domicile des séniors et d’améliorer leurs conditions de vie, les industriels proposent des solutions toujours plus innovantes.

Loisirs, transports, alimentation ou sécurité, la silver économie engendre des revenus non négligeables. L’économie des séniors représente en effet un véritable enjeu pour les pouvoirs publics et les entreprises, et ce, dans tous les secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *